jeudi 11 mai 2017

Je suis incapable d’aimer




Il arrive parfois que la vie réserve des surprises assez complexes. Comme par exemple d'avoir l'impression d'être incapable d'aimer. 

Ca se soigne, docteur ? 

J’ai lu beaucoup d’articles associants l’incapacité à aimer à des traumatismes d’enfances, ou encore au manque d’affection de l’entourage lors de l’enfance. Des blessures profondes gardées secrètes. 

Quoi penser lorsqu’on a le sentiment d’avoir manqué ni d’affection, ni d’attention dans notre jeune âge ? A qui jeter la pierre ?
En réalité selon moi, nous avons tous eu des carences affectives, quel que soit le type : un parent absent, des parents peu présents ou peu affectueux ou encore pas assez disponibles. Un enfant, par définition, est un petit être dépendant de ses parents. 

D'où peut venir ce blocage affectif, alors ? 
Ce bloquage et cette incapacité à aimer, est en réalité la projection que vous vous faites de vous-même. C'est à partir de vous qu'est né ce phénomène. Vous êtes convaincu que vous ne méritez pas d'être aimé (il y a autant de raisons que d'histoires personnelles). Vous ne savez pas comment vous aimer et vous respecter, alors vous ne laissez personne essayer. La peur de l'abandon est l'issu de votre croyance qui dit que vous n'êtes pas dignes d'être aimé, et qu'un jour la personne le réalisera et vous abandonnera. Mieux vaut partir avant. 

Que faire dans ce cas ? 
Prenez le temps d'apprendre à vous découvrir, à découvrir qui vous êtes profondément, pour apprécier chacune des facettes de votre personnalité. Soyez indulgent et patient avec vous-même. Le jour où vous vous sentez prêts, prenez le risque. Prenez le risque de vous ouvrir à quelqu'un qui le mérite. Ne laissez pas partir quelqu'un qui serait prêt à vous aimer quand vous-même ne savez pas encore le faire. 


Prenez soin de vous,
Vixen.

1 commentaire:

  1. C'est trop facile de rapporter son incapacité d'aimer à ses parents.
    En faite tu t'enfermes dans tes lectures psychologisantes.

    T'es pas incapable d'aimer. Tu vois juste les limites gens rapidement.
    Tu cherches l'extraordinaire qui pourra te guider pour te dépasser.

    Dernier point pour cet article, le bonheur n'est pas dans la recherche de ses valeurs mais de ton style : de ton rapport aux objets.

    RépondreSupprimer