mercredi 2 novembre 2016

Amour - "Je n'arrive pas à l'oublier"






« Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point. » Blaise Pascal

Parfois la vie amoureuse réserve quelques subtilités qui nous échappent. Et parfois même, on a beau lutter, tenter de s’auto-convaincre, se faire violence, laisser du temps au temps, il est parait impossible de se sortir quelqu’un de nos pensées.
Alors que tout notre entourage, nos amis et notre famille sont unanimes sur le fait qu’il est temps de passer à autre chose, il semble que notre inconscient ne soit pas du même avis. C’est comme si notre cerveau se partageait en deux : entre la volonté de tourner la page et les pensées automatiques qui reviennent sans cesse, nous replongeant dans nos vieux souvenirs. Ces pensées automatiques peuvent revenir plusieurs fois par jours, sans même que nous en aillons conscience. Et ce sont ces pensées automatiques qui nous empêchent d’avancer. Les mêmes, qui nous font revivre nos souvenirs les plus marquants encore et encore, complices de la survie de nos sentiments. Dans ce cas-là, passer à autre chose nous semble quasiment impossible.
Le plus douloureux certainement, c’est lorsque ces pensées liées au passé viennent polluer le présent. Par exemple lorsque vous êtes incapables de faire de nouvelles rencontres, car rien ne parvient à chasser le fantôme de votre ex. Vous pouvez avoir la personne idéale face à vous, rien n'y fait. 

Lors d’une nuit d’insomnie, j’ai sagement réfléchi à cette situation. J’en suis venue à la conclusion que ce genre de situation n’était pas anodine. Il est temps de réparer les cœurs malades. Selon moi, les plus grandes obsessions sont dues à des blessures plus anciennes, certainement liées à des évènements de notre enfance. Il faut savoir remonter le temps et chercher le nœud à l’origine de notre acharnement : qu’est-ce qui réunit cet évènement de notre passé à la personne qu’on aime ? Un trait de personnalité en particulier ? Une addiction ? L’abandon ?
Saviez-vous que nous avons tendance à rejouer les scénarios de notre passé. Vous et moi reproduisons les schémas de notre enfance, et si cette fois nous ne sommes pas victimes, nous sommes bourreaux. 
Il est maintenant temps de vous remettre en question, à savoir, pourquoi cette personne est indispensable dans votre vie, au point que vous ne parveniez pas à tourner la page et que vous êtes inlassablement tentés de revenir jouer des scènes du passé. Cette personne avait-elle réellement une bonne influence sur votre vie? Où elle est en correspondance avec l'un de vos schémas d'enfance, un schéma que vous avez toujours connu, mais qui fondamentalement vous fait souffrir ?

Je vous souhaite bonne chance dans votre quête.



Vixen


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire