lundi 24 mars 2014

Ces petits rituels qui nous font du bien...






Aujourd’hui on est lundi. 

Pourquoi ce jour effraie-t-il tout le monde, au point de faire une dépression le dimanche soir ? Est-ce parce-que vous devez congédier et oublier (déjà fait.) vos déboires de la veille ? Est-ce parce-que vous devez abandonner votre fièvre du samedi soir ? A moins que la gueule de bois ne vous rende nostalgique...

(Me concernant, la troisième solution s’impose massivement.)

Ce jour exprime le début de la semaine. Cela insinue que vous avez signé pour une nouvelle aventure limité dans le temps. Vous aller devoir rassembler toute votre énergie pour créer ou poursuivre vos projets. BIMM. Retour à la réalité.

La solution pour pallier au désespoir et pour se donner du courage, c’est ces petits rituels qui nous font du bien. La superstition des nanas, quoi.
Étant d’origine Bretonne, je mets un point d’honneur à l’exécution de ces petits rituels. Pour se faire, tout est bon à prendre : je lis mon horoscope, je touche du bois avant un enjeu important, je jette du gros sel par-dessus mon épaule à tout-va et je ferme pieusement les yeux lorsqu’un chat noir galope à travers la rue. J’ai aussi passé ma vie à chercher des trèfles à 4 feuilles dans les pelouses... Échec intergalactique.

Je fonctionne énormément avec ce qu’on appelle « la pensée positive ». Ça commence dès le matin : je mets mon réveil un peu plus tôt pour balancer ma playlist « happiness » ! Je prends le temps d’éveiller doucement mon corps et mon esprit. Généralement, j’évite de me rendormir et j’en profite pour m’étirer avec soin..

Autre point important: avant une épreuve, je me rabâche « tout va bien se passer. J’en suis capable » et je me frappe énergiquement les cuisses, telle une sportive.
(Non.  Vous avez raison, ça serait bizarre).


ENFIN SOURIEZ A LA VIE ! J’ai testé et approuvé. Observez le nuage positif qui vous enrobe lorsque vous souriez pour un oui ou pour un non. Je ne vous dis pas de remercier le type qui a marché sur vos pompes, mais simplement de sourire à votre boulangère, au chauffeur de bus, ou tout simplement à votre entourage. Les matins grognons vous aurez l’impression de vous faire violence, puis, au fil du temps, vous rentrerez dans un climat de réel bien-être. 

Chanter, danser et vivez la vie les nanas ! Mettez de la couleur dans votre quotidien !


Vixen Lucas.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire