mercredi 2 novembre 2016

Amour - "Je n'arrive pas à l'oublier"






« Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point. » Blaise Pascal

Parfois la vie amoureuse réserve quelques subtilités qui nous échappent. Et parfois même, on a beau lutter, tenter de s’auto-convaincre, se faire violence, laisser du temps au temps, il est parait impossible de se sortir quelqu’un de nos pensées.
Alors que tout notre entourage, nos amis et notre famille sont unanimes sur le fait qu’il est temps de passer à autre chose, il semble que notre subconscient ne soit pas du même avis. C’est comme si notre cerveau se partageait en deux : entre la volonté de tourner la page et les pensées automatiques qui reviennent sans cesse, nous replongeant dans nos vieux souvenirs. Ces pensées automatiques peuvent revenir plusieurs fois par jours, sans même que nous en aillons conscience. Et ce sont ces pensées automatiques qui nous empêchent d’avancer. Les mêmes, qui nous font revivre nos souvenirs les plus marquants encore et encore, complices de la survie de nos sentiments. Dans ce cas-là, passer à autre chose nous semble quasiment impossible.
Le plus irritant dans tout ça, c’est lorsque ces pensées liées au passé viennent polluer le présent. Par exemple dans mon cas, malgré toutes mes tentatives pour passer à autre chose, je reste impassible devant tout être masculin récemment entré dans ma vie. Pourtant, ils ont tout de l’homme idéal : brillants, respectueux, bienveillants, indépendants, ambitieux,… Rien n’y fait. Maintenant que j’ai connu les sensations fortes liées aux histoires passionnelles, je ne peux me complaire dans des amourettes. Alors je fini inlassablement par disparaitre sans laisser de traces.
Lors d’une énième nuit d’insomnie, j’ai sagement réfléchi à cette situation. J’en suis venue à la conclusion que ce genre de situation n’était pas anodine. Il est temps de réparer les cœurs malades. Selon moi, les plus grandes obsessions sont dues à des blessures plus anciennes, certainement liées à des évènements de notre enfance. Il faut savoir remonter le temps et chercher le nœud à l’origine de notre acharnement : qu’est-ce qui réunit cet évènement de notre passé à la personne qu’on aime ? Un trait de personnalité en particulier ? Une addiction ? L’abandon ?
En effet, on a tendance à rejouer les scénarios de notre passé. C’est pourquoi, les victimes de violence conjugale sont souvent des personnes aillant été témoins de ce genre d’évènements. Il en est de même pour l’alcoolisme, par exemple. Les travers de nos parents sont souvent rejoués dans notre vie adulte, sans même que nous en aillons conscience.  
Il est maintenant temps de vous remettre en question, à savoir, pourquoi cette personne représente un pilier indispensable dans votre vie, au point que vous ne parveniez pas à tourner la page et que vous êtes inlassablement tentés de revenir jouer des scènes du passé.
Le jour où vous aurez trouvé la réponse à cette question, il s’agira du premier pas vers la guérison. Cette étape est néanmoins nécessaire pour ne plus répéter inlassablement les mêmes schémas, au risque d'aboutir à chaque fois sur des histoires douloureuses.

Je vous souhaite bonne chance dans votre quête.

N’oubliez pas de prendre soin de vous et d’être heureux.


Vixen


jeudi 21 juillet 2016

Ghosting : il ne donne plus de nouvelles. Que faire ?






Vous échangiez régulièrement avec votre crush du moment, lorsque BADABOUM. Plus rien. Nada. Silence radio. 

Vous avez tordu votre cerveau dans tous les sens pour comprendre ce silence, tenté de savoir ce que vous aviez fait de mal, relu scrupuleusement les derniers textos et émis 1 865 957 hypothèses sur le pourquoi du comment.


Vous en avez parlé à votre entourage, mais ils vous ont plus rendu perplexe qu’autre chose… Certains vous disent de laisser tomber et d’autres d'imposer une confrontation. Or vous, vous avez besoin de réponses, simplement pour passer à autre chose ou pour comprendre ce que cette personne attend de vous. 


Dans une ultime tentative, vous avez fait des recherches sur internet pour comprendre (vous êtes même peut-être tombé sur mon article sur le Freeze-out…) ce qui pouvait bien pousser votre crush à couper les ponts subitement. Vous avez donc émis l’hypothèse qu’il vous faisait le manège du silence radio, sauf que, quelques jours/mois/années/décennies plus tard, vous n’avez toujours pas de signes de vie.


WHAT FOR ?


Pour être clair, nette et précise, le silence radio (déjà) ce n’est pas forcément une bonne nouvelle. Votre crush joue et n’a pas forcément peur de vous perdre. Autant se poser des questions fondamentales sur l’avenir de votre relation. Car quand on est psychologiquement équilibré, qu’on apprécie la compagnie, la présence et l’échange avec quelqu’un, on ne tente rien de stupide pour faire réagir un amour endormis. On PARLE. On s’exprime et on tente le tout pour le tout. 


Ghosting, UNE SEULE solution.


Pour parvenir à trouver l’issue de secours du ghosting, il n’existe qu’une seule solution : l'ultime tentative de contact. Vous n’avez le droit qu'à une seule chance. Ecrivez ou appelez votre crush. Soyez calme, synthétique et précis dans l’expression. Par de grandes tirades ni de scandales. Essayez quelque chose du genre : « Je me demande pourquoi tu as fuis. Si tu es inspiré pour me répondre, je suis là. Sinon, je te souhaite une bonne chance pour la suite ». L’objectif est de faire passer un message clair et réaliste. Ne le menacer pas de supprimer son numéro et ne l’insulter pas (SVP !). Restez neutre.


Si votre coup de cœur ne répond pas, faites-vous une raison : vous ne l’intéressez plus (ok je sais, c’est terrible à admettre. Mais vous savez que c’est vrai). Ce silence traduit simplement une forme de lassitude, l’absence de sentiments et de volonté de s’engager. Prenez une grande inspiration et tournez la page. Vraiment. Ne lui renvoyez plus jamais de messages. Plus jamais. Cette histoire est finie, on arrête les frais. THE END. 


Si votre crush répond mais reste évasif, distant, semble peu conscient de la situation, ne s’engage pas dans vos échanges… Fuyez. Fuyez avant de vous accrocher plus et de souffrir plus. Vous savez que cette histoire n’a aucune chance, mais qu’il s’est senti plaqué au mur face à votre ultime tentative. Votre ex-crush aimait bien vous avoir sous la main, au cas où. Alors il va vous tenir éveillé encore pendant quelques temps, avant de disparaitre définitivement. Dans ce cas, on tourne la page et on arrête de scarifier son cœur. 



Je vous souhaite de trouver le bonheur et d’être heureux. Prenez soins de vous. 

Avec toute ma bienveillance, Vixen.






Avez-vous déjà vécu le ghosting ? Comment avez-vous réagi ?